Comme le dit l’adage, c’est en forgeant qu’on devient forgerons et dans notre cas c’est en codant qu’on devient développeur. C’est sur ce prémisse qu’est né le #100DaysofCode Challenge en 2016. En tant qu’être humain, plus nous nous habituons à faire une tâche et plus nous forgeons des habitudes et nous enfonçons dans la routine. Certes, nous devenons expert et excellons lorsqu’il faut résoudre un bug ou un problème familier mais nous en oublions, également, d’être créatif et d’enrichir nos connaissances. Bref, nous restons dans notre zone de confort. C’est bien ce que Alexander Kallaway cherchait à éviter en lançant un mouvement, qui deviendra rapidement international et sera suivi par des milliers de développeurs; le #100DaysofCode Challenge. 

Dans cet article nous reviendrons sur les règles et objectifs du Challenge et approfondirons son utilité.

Le Challenge; Qu’est-ce que c’est?

Le #100DaysofCode Challenge a été créé par Alexander Kallaway en 2016 afin de l’aider à réaliser ses objectifs de développement personnel en tant que développeur informatique. Les règles qu’il s’était alors fixées avaient pour but de l’aider à mettre en place et à maintenir des habitudes positives et productives quotidiennement. L’idée était également de l’aider à aborder de nouveaux projets de programmation informatique. Il s’agissait donc, et s’agit toujours, d’un challenge d’endurance. Seulement dix-huit mois après avoir créé ce nouveau concept, des milliers de développeurs à travers la planète, tweetaient leurs progrès chaque jour. Vous pouvez retrouver les conseils d’Alex au sujet du Challenge ici.

Pour les participants, il s’agit donc de travailler sur un projet personnel afin de développer de nouvelles compétences. Chaque développeur peut se fixer son ou ses propres objectifs. Les heures passées à coder au travail ne comptent pas puisqu’il ne s’agirait alors plus d’un Challenge.
Dans le monde du développement informatique, le nombre d’heures travaillées s’accumule toujours rapidement avec plus de la moitié des professionnels en IT travaillant plus de 40 heures par semaine selon une étude menée par Developpez.com. Ainsi, le challenge a été conçu pour accommoder les emplois du temps les plus chargés et les règles sont donc extrêmement simples:

Les règles:

  1. Tout développeur qui décide de participer au  #100DaysofCode Challenge, doit coder au minimum une heure par jour pendant cent jours consécutifs.
  1. Les développeurs devront également publiquement annoncer qu’ils participent au challenge sur Twitter en utilisant le hashtag #100DaysofCode et partager leurs progrès chaque jour sur le réseau social. 
  1. Contacter chaque jour, et via Twitter, deux personnes qui participent au Challenge. Toutefois, il s’agit là d’une règle non obligatoire.

Est-ce que ça vaut le coup?

Tous les développeurs qui ont rigoureusement suivi les règles vous le diront; participer au Challenge vaut le coup. Alors quels sont les bénéfices qu’un développeur peut tirer du Challenge?

  • Être endurant, apprendre et progresser:

L’idée derrière le fait de coder chaque jour pendant cent jours consécutifs est de progressivement et de manière constante, enrichir ses connaissances personnelles et d’acquérir de nouvelles compétences pendant le Challenge. Le défi est non seulement source de perfectionnement pour les développeurs aguerris mais peut également être un excellent moyen de développer ses bases et de se former au code informatique avant de se lancer dans une carrière de développeur. Par exemple, regarder un tutoriel pour débutant et mettre en pratique les enseignements avec des exercices concrets peut très bien être comptabilisé comme heure de programmation. Attention toutefois, regarder un tutoriel sans le mettre en pratique ne compte pas si l’on s’en tient aux règles du Challenge.

  • Développer son réseau et s’encourager:

Comme évoqué plus haut, les organisateurs ont également introduit une règle qui demande aux participants de religieusement poster leurs progrès sur Twitter chaque jour. Non seulement cette contrainte permet-elle aux développeurs d’être constants et de s’astreindre à coder pour le Challenge une heure par jour, mais ceci permet aussi aux participants de se soutenir et de s’encourager. C’est un excellent moyen de motiver les développeurs et d’éviter qu’ils abandonnent en cours de route par manque d’assiduité, de volonté ou par simple frustration. La règle non obligatoire de contacter deux participants chaque jour sur Twitter témoigne d’ailleurs de la volonté des organisateurs d’encourager les échanges et le soutien psychologique entre développeurs.

  • Inclure tous les développeurs informatique:

Les règles du #100DaysofCode Challenge permettent à tout développeur de participer, y compris les plus occupés. Au lieu de devoir bloquer des journées entières afin de développer un algorithme ou d’apprendre un nouveau langage, par exemple, les participants peuvent simplement allouer une heure de leur temps chaque jour à ce projet. Certains développeurs travaillent de nombreuses heures chaque jour sur des projets professionnels et seraient donc incapables de se lancer dans le Challenge s’ils devaient passer un nombre d’heures supérieures aux règles fixées par le Challenge sur ce projet personnel. Aussi, les organisateurs du Challenge permettent aux participants de manquer une heure (donc un jour) de challenge toutes les deux semaines mais cette heure perdue doit être rattrapé un autre jour. Cela permet un peu plus de flexibilité si un jour l’un des participants ne peut vraiment pas libérer une heure de son temps pour coder et travailler sur ce projet et éviter de démoraliser ceux qui, autrement, travaillent dur pour atteindre leur objectif de Challenge.

Conseils pour réussir:

Si vous avez décidé de vous lancer, que vous soyez un développeur débutant ou confirmé, voici quelques conseils pour vous aider à réaliser vos objectifs:

  • Utiliser Github Repository pour monitorer votre activité:

Pour vous aider à être endurant et rester constant, vous pouvez vous connecter chaque jour ici afin de garder un œil sur votre activité et d’obtenir un aperçu détaillé de vos heures pendant le challenge. Des centaines de participants utilisent ce système. 

  • Mémoriser: 

Pour vous aider à mieux mémoriser ce que vous apprenez, après chaque heure, répétez dans votre tête ou via un dictaphone ce que vous venez d’apprendre afin de bien mémoriser.

  • Utiliser des ressources en ligne:

Le site du Challenge liste ici un certain nombre de livres et d’articles à parcourir pour vous aider à aller jusqu’au bout et à atteindre vos objectifs. La liste est régulièrement mise à jour donc n’oubliez pas de la vérifier plusieurs fois par an. Si vous êtes débutant, ouvrez un compte sur FreeCodeCamp pour vous exercer jusqu’à ce que vous soyez prêt à développer un projet personnel. Vous pouvez également rejoindre un bootcamp de code informatique et vous lancer dans le challenge une fois que vous avez acquis les bases necessaires au developpement de votre projet personnel.

Êtes vous tenté de participer? À RebootKamp, nombre de nos élèves participent chaque année et en ressortent encore plus compétents, alors pourquoi pas vous?